Fédération Française
de Taekwondo
et Disciplines
Associées

lE POOMSAE

Le Poomsae est une forme de travail conventionnelle, représentant un combat codifié et dirigé.

Il faut «Vivre » son poomsae, c’est à dire faire sentir une réelle impression de combat dans l’exécution des différents mouvements avec la plus grande efficacité contrôlée.
Le Poomsae s’exécute dignement, dobok propre et ceinture correctement nouée.

définition

Le Poomsae est une forme de travail conventionnelle, représentant un combat codifié et dirigé. Il s’exécute individuellement. Chaque Poomsae possède son propre rythme qui doit être en rapport avec les différents enchaînements, ainsi chaque blocage devra être instinctivement suivi de la contre-attaque.
Le Poomsae débute et se termine par la position "Tchaliot Seugui" suivi du salut "Kyongnye". Il s’annonce à haute voix. Il se déroule suivant un diagramme différent, selon sa complexité. Le point de départ doit être également celui du retour après la prestation.
Il faut «Vivre » son poomsae, c’est à dire faire sentir une réelle impression de combat dans l’exécution des différents mouvements avec la plus grande efficacité contrôlée.
Le Poomsae s’exécute dignement, dobok propre et ceinture correctement nouée.

CRITERES D'EXECUTION

Les critères d'exécution des poomsae sont : 

  • LA MAITRISE : Chaque technique doit être armée avec souplesse selon les "Kibon" et se terminer avec fermeté et précision selon la hauteur définie. La trajectoire doit être nette, ample et rapide.

  • LA PUISSANCE : Les techniques doivent dégager une grande impression d’efficacité.

  • LE RYTHME : Les techniques devront être enchaînées de sorte que chaque blocage soit instinctivement suivi de l’attaque. D’une manière générale les enchaînements seront rythmés et sans temps mort selon les différentes trajectoires du diagramme.

  • L'EQUILIBRE et LA STABILITE : La maîtrise des déplacements et du corps lors des différents enchaînements est essentielle. Chaque position devra être bien marquée et verrouillée. Les appuis au sol devront être solides et réalisés conformément au "Kibon". La position et le mouvement du corps devront être contrôlés.

  • LE RESPECT des TECHNIQUES et du DIAGRAMME : Le Poomsae doit être exécuté dans sa forme originale en respectant l’ordre des techniques, des positions et des directions, mais aussi le diagramme défini par l'exécution du Poomsae.

  • LA RESPIRATION : La respiration doit être synchronisée avec les techniques et les déplacements, elle doit être inaudible. D’une manière générale, l’inspiration se fait en début de mouvement et l’expiration à la fin des différentes phases du Poomsae.

  • LA CONCENTRATION : La concentration est extrême dans l’exécution du Poomsae afin de pouvoir "Vivre son Poomsae". La concentration permet de dégager une unité entre le corps et l’esprit.

  • LE REGARD : Le regard doit être porteur de toute la détermination à l’exécution du Poomsae, il doit suivre la direction des enchaînements techniques et des déplacements.

Signification des poomsae

Chaque poomsae fait référence à un des 8 signes divinatoires.

TAEGUEUG 1 IL-JANG

Représente le symbole de "keon", l’un des 8 kwe (signes divinatoires) qui signifie « le ciel » et le yang. Keon symbolise le début de la création de toute chose dans l’univers. Ce poumsé représente le début de la progression en Taekwondo. Il s’agit d’un poomsae facile, composé essentiellement de déplacements et de techniques de bases : "ale maki", "momtong makki"," momtong jileugi", "ap tchagui".

Descriptif : Taegueug 1IL-JANG  

TAEGUEUG 2 YI-JANG

Symbolise le "tae", l’un des 8 signes divinatoires, qui signifie la fermeté intérieure et la souplesse extérieure. Ce poomsae introduit "eulgoul maki" et fait intervenir à 5 reprises le coup de pied "ap tchagui"

Descriptif : Taegueug 2 YI-JANG 

TAEGUEUG 3 SAM JANG

Symbolise le "ri", l’un des 8 signes divinatoires, qui signifie "la chaleur et le lumière". Il doit donc stimuler l’ardeur à l’entraînement et le sens de la justice des pratiquants. Nouvelles techniques abordées : "sonnal mok tchigui", "sonnal momtong maki", position "dwitt koubi". Ce poomsae insiste sur la riposte et les enchaînements : blocages/attaques et tchagui/jileugui

Descriptif : Taegueug 3 SAM-JANG

TAEGUEUG 4 SA JANG

Symbolise le "jin", l’un des 8 signes divinatoires, qui représente le tonnerre (puissance et dignité). Nouvelles techniques : "pyôn sonn keut tchirugui", "jae bi poum mok tchigui", "yop tchagui", "momtong bakkat maki", "dung joumok eulgoul ap tchigui". Ce poomsae se caractérise par plusieurs mouvements préparatoires au combat et de nombreuses positions "dwitt koubi".

Descriptif : Taegueug 4 SA-JANG

TAEGUEUG 5 OH JANG

Symbolise le "son", l’un des 8 signes divinatoires, qui signifie le vent. C’est-à-dire, la conjugaison de la puissance dévastatrice de l’ouragan et le calme apaisant de la brise. Nouvelles techniques : "me joumok nelyo tchigui", "palkoup dolyot tchigui", "palkoup pyojok tchigui" et les positions "koa seugui", "wen seugui", "orun seugui".

Descriptif : Taegueug 5 OH-JANG

TAEGUEUG 6 YUK JANG

Symbolise le "kam", l’un des 8 signes divinatoires, qui signifie l’eau, c’est-à-dire le flot incessant et la fluidité. Nouvelles techniques : "han sonnal eulgoul bakkat maki", "dolyot tchagui", "eulgoul bakkat maki", "batangsonn momtong maki".

Descriptif : Taegueug 6 YUK-JANG

TAEGUEUG 7 TCHIL JANG

Symbolise le "kan", l’un des 8 signes divinatoires, qui signifie la montagne : l’inertie et la solidité. Nouvelles techniques : "sonnal ale maki", "batangson kodeuro maki, "bo joumok", "kawi maki", "mourop tchigui", "momtong hetcho maki", "dou joumok jetcho jileugui", "eutkeuleu ale maki", "pyojok tchagui", "yop tchileugui" et les positions "beum seugui" et "joutchoum seugui".

Descriptif : Taegueug 7 TCHIL-JANG

TAEGUEUG 8 PAL JANG

Symbolise le "kon", l’un des 8 signes divinatoires, qui représente le yin et la terre : l’enracinement, mais aussi le début et la fin. C’est ce poomsae qui permet aux pratiquants d’obtenir le grade de 1er dan. Nouvelles techniques : "dou bal dangsang ap tchagui", "santel maki" "dang guyeu theuk jileugui" "kodero maki" "bakkat palmok "palkoup dolyot tchigui" , deung joumok ap tchigui".

Descriptif : Taegueug 8 PAL-JANG