Hommes, Femmes, Enfants : Une même Passion

Par sa diversité, le Taekwondo se prête à des pratiques accessibles à tous.

Les enfants et les adultes trouvent dans sa pratique une activité permettant de résister aux stress de la vie moderne.

Chacun profite à la fois de la richesse de l’art martial, de son bagage de self défense et des bienfaits d’une pratique gymnique exigeante.
 

 
 

 

Evaluer vos progrès

Les grades valident la progression des connaissances.

Pour les enfants : 8 ceintures permettent d’identifier son niveau (blanc, jaune, orange, vert, violet, bleu, rouge et noir).

Pour les adultes : 4 ceintures (blanches, jaune, bleue, rouge) sont les étapes obligatoires pour obtenir la ceinture noire 1er dan (dès 16 ans).

 

Les formes de pratiques

   

La technique traditionnelle :

C’est l’utilisation des formes et mouvements ancestraux (coup de pieds, coups de poings, assauts et formes codifiées). Un poumsé est un combat conventionnel contre plusieurs adversaires imaginaires.

Le combat :

C’est la forme de pratique présentée aux Jeux Olympiques. Le port des protections permet de pratiquer en toute sécurité.

Le body Taekwondo :

Vise la dépense physique par le travail cardiovasculaire, la gestuelle du taekwondo et le renforcement musculaire. C’est le moyen idéal de se défouler en musique et de libérer son énergie. L’utilisation de cibles, de poids, de la corde à sauter, permet un travail plus complet, et rend les cours plus attractifs.

Le self-défense :

Appelé Ho Shin Soul, il permet la maîtrise des dégagements, clefs, balayages et autres projections.
Notre fédération intègre dans sa pratique et son enseignement une part de savoir-faire concernant la défense personnelle. Cette désignation sous-entend tout un ensemble de techniques directement applicables dans des situations d’agression pour lesquelles il est utile et urgent de savoir réagir avec efficacité. Le HO SHIN SOUL faisant appel à toutes les techniques du taekwondo olympique (sport de combat), mais aussi à celles des Poumsés et du Hanbon Kieurougui (art martial), est donc à la portée de tous les pratiquants. Jusqu’à présent, il avait tendance à rester une « appellation » et il n’était pas répertorié selon un programme et des contenus objectivés. La commission HO SHIN SOUL s’est donc attachée dans un premier temps à identifier le plus grand nombre de situations d’attaque exigeant des défenses précises, simples mais efficaces. Attaques sur saisies, sur coups de poing, coups de pieds, avec armes (bâtons), puis des ripostes en esquives, dégagements, blocages, clés, coups de pied/poing amenées et contrôles au sol.
Offert au plus grand nombre, le HO SHIN SOUL est une forme de pratique à part entière, permettant de s’entretenir physiquement tout en apprenant et en perfectionnant les techniques du Taekwondo sous une forme divertissante et attrayante.
L’autre versant (peut-être le plus important), est celui de la maîtrise de soi par l’acquisition d’une meilleure assurance et d’un équilibre personnel, rejoignant ainsi la philosophie essentielle de tous les arts martiaux depuis leurs origines, car, théoriquement : « Plus l’homme est grand et fort, plus il est chaste et doux... » Lao Tseu.

L'équipement

Un équipement de protection complet permet de préserver l'intégrité physique des pratiquants. Le Taekwondo connait le plus faible taux d'accidents des sports de contact.