Un concentré de culture coréenne

On a souvent tendance à décrire tous les arts martiaux dans le même esprit : celui du Bushido japonais. Le code du Bushido est un code de conduite des samouraïs jurant fidélité et sacrifiant leur vie à leur seigneur
("Hara Kiri"). Cependant, l'esprit du TAEKWONDO est plus riche.

En résumé, la Corée a réussi pendant de nombreux siècles à survivre et à s'imposer malgré sa position géographique en étau entre deux géants agressifs : la Chine et le Japon.

D'un point de vue historique, l'esprit et la volonté d'exister du peuple coréen ont été concrétisés par le mouvement de la noblesse coréenne le HWARANG-DO ou " chevalier de la fleur ". L'idéal de ce mouvement est fondé sur la recherche de la beauté, de l'harmonie et de l'épanouissement.

Les coréens se sont aussi distingués des autres pays asiatiques en codifiant un alphabet au XVe siècle, tout en conservant l'approche philosophique orientale proche de la nature et du cœur.
L'esprit du TAEKWONDO est une expression de ces différences. Il dépasse l'idée d'un art martial statique fondé sur le sacrifice. C'est au contraire une force d'épanouissement de l'individu, capable d'assimiler la tradition avec des idées modernes comme l'Esprit Olympique.

Un Art Martial devenu Olympique

  • Originaire de Corée, le Taekwondo – littéralement « la Voie des pieds et des poings » - est un art martial permettant d’acquérir une force d’épanouissement et de cultiver un esprit d’ouverture.
  • Pratiquer le Taekwondo, c’est rechercher en permanence un équilibre personnel pour vivre en harmonie avec son environnement.
  • C’est aussi un sport moderne devenu discipline olympique en 2000 aux jeux de Sydney.