Fédération Française
de Taekwondo
et Disciplines
Associées

LE TAEKWONDO: 
"LA VOIE DES PIEDS ET DES POINGS"


Originaire de Corée, cet art martial permet d’acquérir une force d’épanouissement et de cultiver un esprit d’ouverture.

Pratiquer le Taekwondo, c’est rechercher en permanence un équilibre personnel pour vivre en harmonie avec son environnement.
C’est aussi un sport moderne devenu sport olympique en 2000 aux jeux de Sydney.

Les formes de pratiques

Le combat

Activité d'opposition face à un adversaire en utilisant des techniques de pieds et de poings et de stratégies d'attaque et de défense. C'est la forme de pratique présentée aux Jeux Olympiques. Le port des protections permet de pratiquer en toute sécurité

La technique traditionnelle: Poomsae

Un poomsae est un combat codifié contre plusieurs adversaires imaginaires utilisant des mouvements et des positions de base : coup de pieds, coups de poings, blocages.

Le Body Taekwondo

C'est un cocktail de taekwondo et de fitness en musique.
Il permet de libérer l'énergie ; de maintenir de la forme physique, travail cardio et renforcement musculaire.
C’est ainsi un moyen de comprendre l’intérêt des techniques, et d'accompagner progressivement les pratiquants vers la pratique du taekwondo.

Ho Shin Soul

Ensemble de techniques de self-défense : clefs, balayages, projection, contrôle articulaire. Il est utilisé contre des attaques ou des saisies. Le Ho Shin Soul complête la pratique du Taekwondo.

L'équipement

Un équipement de protection complet permet de préserver l'intégrité physique des pratiquants. Le Taekwondo connait le plus faible taux d'accidents des sports de contact.

Un concentré de culture coréenne

L’esprit du Taekwondo puisse son énergie dans l’histoire de la Corée. Prise en étau entre deux grandes puissances, la Chine et le Japon, la Corée a toujours réussi à survivre et s’imposer. L’esprit et la volonté d’exister de son peuple se sont exprimés dans le mouvement de la noblesse coréenne, appelé « le Hwarang-do » ou « Chevalier de la fleur. L'idéal de ce mouvement est fondé sur la recherche de la beauté, de l'harmonie et de l'épanouissement.
L’esprit du Taekwondo est l’expression des différences entre les pays asiatiques. Il dépasse l’idée d’un art martial statique fondé sur le sacrifice en opposition au Bushido japonais. Ce code des Samouraïs juraient fidélité et sacrifice de leur vie à leur seigneur ("Hara Kiri"). L’esprit du Taekwondo est une force d'épanouissement de l'individu, capable d'assimiler la tradition avec des idées modernes comme l'Esprit Olympique.

 

Un code d'honneur

fondé sur des valeurs historiques

L’histoire du Taekwondo est intimement liée à celle de la Corée. Au VIsiècle,  le mouvement «Hwarangdo», école de pensée réservée aux aristocrates, étudie les arts martiaux et le bouddhisme. Codifié dans les années cinquante en Corée, l'enseignement du Taekwondo s'inspire de ce mouvement. Le Taekwondo évolue sur des bases solides mêlant tradition et modernité. Ces valeurs font la force de notre sport. 

  • Fair-Play : "C'est accepter loyalement les règles"
  • Humilité : "C'est reconnaître ses limites et ses capacités en faisant preuve de modestie."
  • Loyauté : "C'est être fidèle à ses engagements, au respect des règles de l'honneur et à la probité."
  • Maîtrise de soi : "C'est savoir se dominer, contrôler ses émotions."
  • Persévérance : "C'est faire preuve d'opiniâtreté, de constance, de ténacité, d'acharnement."
  • Respect : "C'est accorder à quelqu'un de la considération en raison de la valeur qu'on lui reconnaît. Il consiste à ne pas vexer, blesser moralement une personne."

Les symboles coréens associés au Taekwondo

Le Taegeukgi se compose d’un fond blanc, d’un cercle de taegeuk rouge et bleu au centre et de quatre trigrammes noirs (collectivement appelés geongongamri), un dans chaque coin du drapeau.
Le fond blanc représente la luminosité, la pureté et la paix, des qualités qui sont très appréciées par les gens. Le taegeuk, qui a longtemps été un motif couramment utilisé, désigne l’harmonie entre les forces cosmiques négatives (yin : partie bleue) et les forces cosmiques positives (yang : partie rouge), dépeignant la vérité de la nature que toutes les choses sont créées et évoluent grâce à l’interaction du yin et du yang.

Les quatre trigrammes noirs sont des représentations spécifiques du mouvement et de l’harmonie de ces forces. En détail, le geon symbolise le ciel, le gon la terre, l’eau gam et le feu ri. Ensemble, ils créent une harmonie autour de la marque taegeuk.
En bref, le drapeau Taegeukgi incarne la vision du peuple coréen qui, comme l’univers, recherche une création et un enrichissement continus. En défendant l’esprit et la signification des Taegeukgi, le peuple cherche à réaliser l’unité et l’unification et à contribuer au bonheur et à la paix de l’humanité.

Source : Administration nationale> Symboles nationaux de la République de Corée> Le drapeau national - Taegeukgi (mois.go.kr)

Les Pal Gwe ou les 8 trigrammes symbolisent chacun un aspect de la nature.
Ces principes guident l’apprentissage du KEUP à travers les 8 TAE GEUG POUMSE! 

Tous les voyageurs en Corée trouveront dans les temples, sur les plans de métros, … un symbole typiquement coréen : le SAM TAE GEUG ! Il symbolise une conception ternaire (thèse, antithèse, synthèse) assez proche de celle de l’occident.

Le bleu, le rouge, le jaune ont chacun un sens et se retrouvent sur les très belles tenues traditionnelles de Corée.
Les pratiquants noteront que les couleurs de ceintures adultes se calent sur cette organisation :

  • 10KEUP : le blanc soit l’origine
  • 9e au 7e KEUP : le jaune
  • 6e au 4KEUP : le bleu
  • 3au 1er KEUP : le rouge.

Après ce parcours initiatique le pratiquant devient YOU DAN JA et porte la ceinture noire symbole de connaissance.